canada

Départ pluvieux…

Le 16 décembre 2019

Ile-de-France

Il est environ 5 h du matin nous rassemblons les dernières affaires, vidons la maison. Il pleut à verse mais c’est un mois de décembre très doux.

Nous embarquons ensemble en famille chat compris direction Roissy Charles de Gaulle  pour l’aéroport Pierre Elliott Trudeau  à Montréal. 

Notre vol est prévu à 12h10 nous sommes arrivés largement avant l’heure, un petit déjeuner cher PAUL puis nous attendons sagement. Dès qu’il est possible d’enregistrer les bagages nous y allons la personne au comptoir nous propose gentiment d’enregistrer un ou deux bagages à mains supplémentaires pour nous alléger nous acceptons sans hésiter.

 

 

Retour à avant 5 h du matin:

Mince je n’y avais pas pensé Le suivi du courrier par la poste. Je regarde si je peux le faire par internet . Par chance c’est possible je prends un contrat pour 6 mois et procède au paiement. Là ça se complique il faut se rendre dans un bureau de poste. Je fais une recherche rapide -Ouf- il y’en a un à Roissy mais pas au même terminal il faudra donc essayer de naviguer entre les deux.

Je demande donc à la personne au comptoir d’enregistrement comment se rendre à l’autre terminal. Ses explications  me semblent compliquées mais elle me dit que j’aurais le temps. Un agent qui a suivi la conversation me dit que c’est risqué et que si je veux quand même y aller il mettra une note sur mon dossier pour dire que je suis allée à la poste et que s’il y’a un souci ma place sera annulée…

La femme me rassure, ni une ni deux une fois tout enregistré je pars en courant vers la navette pour me rendre à ce fameux terminal.

Il pleut toujours je suis en nage.

Je prend la navette en quelques minutes j’arrive mais je me rends dans la mauvaise direction un agent aéroportuaire m’indique où se trouve la poste mais m’informe qu’elle est probablement fermée pour une durée indéterminée.

C’est la douche froide, je rebrousse chemin mais y vais quand même. Par chance elle est ouverte!!! Mais il y’a déjà une file d’attente très longue et une seule personne au comptoir. Arrivée au comptoir j’indique je suis préssée car j’ai un vol sur un autre terminal.La personne me dit qu’elle n’aurait pas pris ce risque… Après encore de l’attende la procédure est bouclée… ouf!

Retour au bon terminal, en nage mais quelques minutes avant le checking pour passer la porte d’embarquement.

Pour finaliser la petite histoire au moment de passer pour accéder à l’avion mon billet sonne l’agent me demande d’attendre une petite minute le stress monte

puis me dit:

“Vous êtes allé à la poste?”…

 

Voilà voilà pour ce départ.

Je te dis à très vite pour la suite de nos aventures sans langue de bois .

Tu me diras mais pourquoi avoir pris ce risque?  J’ai déjà eu une mauvaise expérience du fait de ne pas avoir fait suivre mon courrier.

Morale:

Penser au suivi du courrier postal c’est bien, mais s’y prendre à l’avance et pas quand on a un avion à prendre c’est beaucoup mieux ;).

Noukhty

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *